Informations france: Le Bangladesh inaugure sa première ligne de métro aérien à Dacca

, Informations france: Le Bangladesh inaugure sa première ligne de métro aérien à Dacca

Publié le : 29/12/2022 – 18:21

C’est une petite révolution pour la capitale du Bangladesh. Dacca, avec ses 22 millions d’habitants et son trafic automobile infernal, inaugure sa première ligne de métro. Il aura fallu 10 ans pour la construire dans cette mégapole parmi les plus densément peuplées au monde. Les habitants se réjouissent de cette première pierre.

Avec notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin

En plus d’exaspérer la population, le temps perdu dans les embouteillages coûterait jusqu’à 3 milliards de dollars par an à l’économie de Dacca. Alors, même en retard, le métro est une bénédiction pour les habitants. Esha Aurora, 36 ans, confie :

« Ça a pris 10 ans et encore crée plus d’embouteillages à cause du chantier. Mais maintenant que c’est fini, ça va aider beaucoup de gens à parcourir la ville d’un bout à l’autre. Bien sûr, dans cette grande ville centralisée, ça ne résout pas tout, mais c’est une première étape recommandée. »

Lors de la cérémonie de lancement, la Première ministre Sheikh Hasina a promis d’éradiquer les embouteillages de Dacca. Il est pour cela prévu de construire cinq autres lignes, pour un total décent de stations.

Réduire les embouteillages, mais aussi la pollution

C’est un travail titanesque, explique Johan Aouizerate, 24 ans, qui travaille sur la construction de la ligne 5 avec l’entreprise française Egis Rail : « Les principaux enjeux de construire un métro au Bangladesh sont de réduire le trafic et la pollution. Ça prend du temps en raison de la difficulté à construire dans une ville aussi dense que Dacca. Il va falloir aussi un temps d’adaptation pour que la population prenne le métro. »

La section prise mercredi 28 décembre a coûté 2,8 milliards de dollars, financés en grande partie par des fonds de développement japonais. Une fois opérationnelle, elle devrait transporter 60 000 personnes par heure et réduire, même un petit peu, le taux de particules fines alarmant de la ville tentaculaire.

À lire aussi : Le Bangladesh inaugure le plus long pont du pays avec quatre ans de retard

Ce thème vous a fasciné vous adorerez aussi ces parutions:

Histoire de la France coloniale (2).,Pour en savoir plus.

Mécanique vélo/Assistance électrique.,sur ce lien la fiche de présentation. A emprunter en bibliothèque.

PyQt/Bibliographie.,Infos sur l’ouvrage. Disponible à CULTURA.