Infos communisme: Les moyens de soulager ou soigner un long Covid

Pour lutter contre le Covid Long voici un arsenal de molécules potentiellement intéressantes. Parlez-en à votre médecin.

jean marc sabatier
Jean-Marc Sabatier (DR)

Par Jean-Marc Sabatier

A ce jour, il apparaît que plus de 2 millions de personnes souffrent de symptômes post-Covid (ou de séquelles post-Covid) en France, suite à une infection par le virus SARS-CoV-2, voire, dans certains cas, suite à une vaccination. Ces troubles, plus ou moins invalidants selon les personnes, sont associés au long Covid. Ainsi, il apparaît utile de donner des pistes thérapeutiques pour les soulager. La « sensibilité » à ces traitements est très variable selon les individus. Il est important de mentionner que -dans tous les cas- ces différents traitements potentiels doivent être prescrits et suivis par votre médecin.

Dans le long arsenal anti-Covid, il y a des plantes et des champignons (ainsi que leurs extraits) qui semblent présenter un intérêt potentiel (cette liste n’est pas exhaustive) :

  • Artemisia annua (elle contient naturellement de la quercétine)
  • Ginko biloba
  • Aloe vera
  • Curcuma longa
  • Nigella sativa (cumin noir)
  • Glycyrrhiza glabra (réglisse)
  • Panax ginseng
  • Labiatae Ravintsara (Cinnamomum camphora)
  • Thé vert
  • Berbérine
  • Rei shi

Certains composés et/ou molécules sont également potentiellement intéressants :

  • Vitamine D (intérêt prouvé !) ; pour un effet optimal, il peut être associé au zinc, au magnésium, à la vitamine K2, à la vitamine C liposomale, aux oméga-3, au sélénium, au glutathion et/ou à la N-acétyl-Cystéine (NAC)
  • Mélatonine (inhibiteur du système rénine-angiotensine)
  • Citrate de sildénafil ou Viagra (vasodilatateur inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5)
  • Médicaments antihypertenseurs : sartans (antagonistes AT1R) et inhibiteurs de l’ECA (dont Captopril)
  • Quercétine (inhibiteur du système rénine-angiotensine)
  • Bêta-bloquants (antagonistes compétitifs spécifiques des récepteurs bêta-adrénergiques)
  • Aspirine (anti-inflammatoire non stéroïdien, analgésique, antipyrétique, antiplaquettaire)
  • Prednisolone (anti-inflammatoire stéroïdien)
  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens, anti-prostaglandines, inhibiteurs de la cyclo-oxygénase COX)
  • Azithromycine (antibiotique macrolide aux propriétés antivirales)
  • Clarithromycine (antibiotique macrolide)
  • Dexaméthasone (corticostéroïde anti-inflammatoire synthétique et inhibiteur du système rénine-angiotensine)
  • Cétirizine ou Ketotifen ou Clarityne (antihistaminique H1)
  • Famotidine (antihistaminique H2)
  • Naltrexone (antagoniste des récepteurs opioïdes)
  • Naloxone (TLR4 et antagoniste des récepteurs opioïdes)
  • Cromoglycate de sodium (stabilisateur de mastocytes anti-allergique)
  • Niacine et nicotinamide (vitamine B3 ou PP), cofacteur redox du métabolisme glucidique, lipidique et protéique
  • Maraviroc (antagoniste compétitif des récepteurs CCR5)
  • Pravastatine (statine : hypolipidémique et inhibiteur de la 3-hydroxy-3-méthylglutaryl coenzyme A)
  • Montelukast (anti-asthmatiques de la famille des anti-leucotriènes)
  • Donépézil (anti-cholinestérase pour les troubles neurologiques)
  • Ivermectine (plusieurs activités dont l’inhibition du système rénine-angiotensine)
  • Hydroxychloroquine (pour ses propriétés anti-inflammatoires)
  • Fluvoxamine (inhibiteur de la recapture de la sérotonine)
  • Propolis (pour ses propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antioxydantes)

Pour rappel, ces composés sont listés à titre indicatif. Parlez-en à votre médecin en cas de long Covid.

A lire sur un thème similaire:

Fortune de France, tome 6 : La Pique du jour.,A découvrir . Disponible dans toutes les bonnes de l’éditeurs.

L’Histoire de France en BD ; la Seconde Guerre mondiale.,Référence litéraire de cet ouvrage.

Ville30/Les concepts d’aménagements renforçant la fonction sociale.,A lire. .